logo

Comment calculer correctement les couts de production ?

Une entreprise qui veut rester active sur le marché doit nécessairement faire des calculs. L’aspect économique est fondamental pour le succès d’une entreprise, car c’est lui qui garantit le travail de toute la structure et de ceux qui la dirigent. Il est donc important de disposer des bons outils pour calculer l’ensemble des revenus et des dépenses qui se produisent au sein d’une entreprise.

D’une manière générale, ce qui garantit un bénéfice à toute entreprise est le revenu de la vente d’un bien ou d’un service. Il est donc clair que la détermination du cout complet industriel est un processus délicat et fondamental dans la vie de toute entreprise. C’est pourquoi il est si important de disposer d’un bon logiciel d’analyse des couts industriels sur lequel s’appuyer pour effectuer le contrôle de gestion de l’entreprise.

Couts de production : le point de départ

Il n’est pas difficile d’imaginer comment est calculé le cout industriel complet d’un produit. Il suffit d’additionner les couts directs et indirects liés à sa production.

Mais il existe un autre type de cout qui doit être pris en compte lorsqu’on parle de contrôle de gestion : les couts de production. Ils sont fondamentaux non seulement pour la réalisation du travail d’une entreprise, mais aussi pour l’évaluation des stratégies à mettre en place pour vendre ce produit ou service.

Comment calculer le cout de production d’un produit ? Grâce à un travail d’analyse minutieux dans lequel deux types de couts différents entrent en jeu : les couts fixes et les couts variables.

Couts fixes : ils ne varient pas en fonction de la quantité de biens produits. Des exemples de couts fixes sont le loyer du lieu de travail ou le salaire des employés.

Couts variables : ils varient en fonction de la quantité de biens produits. Les couts de ce type sont ceux qui concernent les matières premières ou l’énergie nécessaire à la production.

Évidemment, les couts directs et indirects d’un bien ou d’un service, que nous avons déjà mentionnés, sont également inclus dans l’analyse des couts de production. Rappelons que nous parlons de couts directs pour toutes les dépenses qui ont trait à la production et qui se produiront certainement. Les couts indirects, quant à eux, ne sont pas liés au processus de production, mais le contournent. Ils doivent être calculés dans le cout industriel total et les couts de production, mais leur valeur doit être attribuée aux produits individuels. Par exemple, la facture d’électricité que l’entreprise doit payer pour l’utilisation des machines n’est pas imputable à la production d’un seul bien, mais son équivalent doit être divisé et répartit entre tous ce qui est produit.

Il ressort de ce qui précède que l’analyse et le calcul du cout de production d’un produit sont loin d’être simples, car de nombreuses variables entrent en jeu. Cela se fait souvent à la main ou à l’aide de fichiers Excel, mais ces outils peuvent ne pas suffire. Il s’agit de calculs très délicats qui peuvent avoir un impact décisif sur la rentabilité d’une entreprise. Alors vous devez vous appuyer sur un outil professionnel et efficace.

Couts unitaires de production et autres

Lorsque nous parlons de couts de production, nous devons apporter une précision supplémentaire. Il existe un cout total et un cout unitaire. Le cout total est celui dont nous avons parlé dans le paragraphe précédent.

En revanche, le cout unitaire de production est la dépense moyenne calculée sur le rapport entre le cout total de production et les biens produits. Il s’agit du cout d’une unité de produit. Il est utile, car il donne une indication générale des couts variables et fixes que vous aurez généralement à supporter.

 

Partage

Articles récents

Une question ?