logo

Tout savoir sur le controle de gestion sociale

Le contrôle de gestion sociale a connu un certain développement depuis quelques années déjà. Cela est dû au fait que les frais de personnel ont bien augmenté. Il en est de même pour les exigences de reporting social qui ont été renforcées. Découvrez alors ci-dessous les points essentiels à savoir sur le sujet.

Définition du contrôle de gestion sociale

Il s’agit d’une discipline se démarquant par son domaine large. Il intervient au niveau de la politique des ressources humaines des entreprises. Son principal objectif est d’assurer le suivi, mais aussi la mesure et l’ajustement de cette politique.

Il vise à l’améliorer de façon pérenne et non pas de juste apporter une solution provisoire. L’essentiel est alors de parvenir à équilibrer la masse salariale et de réussir à la conserver comme telle. Son efficacité demeure primordiale, tout comme le maintien de l’acceptabilité de l’entreprise sur le plan financier.

Le cadre analytique n’est pas non plus négligeable en matière de contrôle de gestion sociale.  L’explication de la brutalité dans la hausse du taux de turn-over en fait partie. Il en est de même pour l’anticipation des besoins futurs des ressources humaines. Les contrôleurs en la matière se chargeront non seulement de la récolte, mais également de la manipulation quotidienne des données.

Le budget est tout aussi prioritaire et ne doit pas être sous-estimé. Vous devez savoir que pour gérer la masse salariale, vous devez vous baser sur des indicateurs chiffrés. Parmi eux figurent les charges à l’embauche et la valeur ajoutée d’une invention de poste. Il ne faut pas omettre non plus les coûts des absences fréquentes au sein de l’entreprise.

Émergence du contrôle de gestion sociale

Les entreprises s’attendent toujours à ce que leurs collaborateurs soient performants. Elles désirent contrôler les coûts associés en même temps. En effet, elles exigent le positionnement de leurs ressources humaines en business partners. Cela suppose la consolidation de chiffres et la fourniture d’indicateurs financiers fiables.

La masse salariale doit être gérée de manière stricte pour mieux augmenter les frais du personnel dans le prix de revient des produits et services. Elle est aussi nécessaire dans la satisfaction des points légalement exigés en matière de reporting social. Il en est de même pour faire évoluer les modes de gestion des hommes et la conjoncture.

Ces facteurs ont tous mené à l’invention de l’emploi de contrôleur de gestion sociale. Il est à noter l’existence de plusieurs éléments sociaux qui doivent être considérés étant donné qu’ils peuvent impacter financièrement l’entreprise. Ceux-ci peuvent aussi avoir des effets sur le budget. Ils se démarquent généralement par leur complexité.

Toutefois, ils doivent être bien définis pour une meilleure satisfaction des enjeux de contrôle de gestion sociale. Les frais de personnel doivent être gérés de manière fiable et le reporting réglementaire doit répondre aux exigences RH. L’essentiel est de pouvoir piloter et analyser correctement la masse salariale.

Crédibilisation et analyse des données RH

Celui qui se charge de la gestion sociale doit principalement maîtriser la masse salariale et anticiper ses évolutions. D’ailleurs, les DAF et les DRH se trouvent d’accord sur ce point. Il doit également assurer  l’évaluation et le suivi de tout ce qui est relatif aux ressources humaines. Dans ce cas, le contrôleur pourra voir si l’entreprise est véritablement performante qualitativement. Il vérifiera également si elle est à la fois productive et efficace.

Partage

Articles récents

Une question ?